GALA DE LA PMS - La Préparation Militaire Supérieure

La Préparation Militaire Supérieure Marine "Etat-Major" D'Estienne D'Orves

  • Objectifs de la PMS

    • Donner aux jeunes français et françaises qui le souhaitent une première expérience en milieu militaire, instructive et enrichissante, pouvant se concrétiser par un recrutement dans la réserve ou dans l’active
    • Développer leurs connaissances sur l’organisation générale de la Défense, la Marine nationale, les organisations internationales et interalliées concernées
    • Dispenser une formation militaire et maritime
    • Préparer aux emplois de la réserve opérationnelle

  • Organisation Générale

    La PMS «état-major» s’adresse à des candidats, âgés de 18 à 30 ans, d’un niveau égal ou supérieur à bac+3, et, en priorité, mais pas exclusivement, à d’anciens auditeurs de l’institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) jeunes ou à des titulaires de master de défense, pour les préparer à s’insérer en état-major dans des emplois de premier niveau. Le cycle comprend :

    • Un stage d’intégration et de cohésion de trois jours
    • Une période bloquée d’une durée de cinq jours dans un grand port militaire permettant d’aborder les aspects pratiques de la formation (tir au FAMAS, sécurité) et de visiter sites et bâtiments
    • Un cycle de conférences de neuf conférences dispensées à Paris (au Centre d’Enseignement Supérieur de la Marine à l’École Militaire), le samedi matin pendant l’année scolaire
    • Tout au long du cycle de formation, une instruction sur l’ordre serré et le maniement du sabre offrant l’opportunité de participer à des cérémonies, dont certaines à l’extérieur des enceintes militaires, contribuant ainsi au rayonnement de la Marine.

  • Contenu de la formation

    • Être informé sur les missions de la défense, les moyens des armées et de la Marine
    • Avoir des notions sur les organisations interarmées et interalliées
    • Avoir une connaissance générale des corps d’officiers et des équipages ; connaître en particulier les grades et leurs appellations
    • Connaître la politique de la réserve militaire
    • Connaître les devoirs et les droits du militaire (statut général, règles de discipline générale)
    • Acquérir le sens de la discipline, de la rigueur par des séances d’ordre serré et la participation à des cérémonies
    • Acquérir des notions de vocabulaire maritime
    • Entretenir la condition physique des stagiaires

  • Avantages liés à l’obtention du brevet PMS État-major

    • Le brevet de la PMS ouvre l’accès à la réserve militaire en qualité d’officier dans des emplois d’encadrement ou de responsabilité par un contrat d’engagement à servir dans la réserve
    • Être informé sur l’activité des états-majors locaux [Centre des Opérations Maritimes (COM), Centre Régional des Opérations de Sécurité et de Sauvetage (CROSS), force navale, grand bâtiment, soutien logistique, entretien...]
    • Une journée à la mer sera organisée dans la mesure du possible, soit durant la semaine bloquée, soit durant le cycle de conférences.


La promotion La Fayette de la Préparation Militaire Supérieure
Marine "Etat-Major" D'Estienne D'Orves (2013-2014)

  • Le Fanion

    Baptême de la Préparation Militaire Supérieure Marine Etat-Major
    Par décision du 29 octobre 2008, le Chef d’Etat-Major de la Marine a attribué le nom de « d’Estienne d’Orves » à la Préparation Militaire Supérieur Marine Etat-Major.

    Le fait que D’Estienne d’Orves ait servi lui-même en état-major, et le fait aussi qu’il représente, par son dévouement et son héroïsme, un exemple exaltant pour les jeunes stagiaires, rendait son nom particulièrement approprié à la PMS Marine Etat-Major.

    Bâtiments de la Marine Nationale ayant porté le nom de « d’Estienne d’Orves »
    Le premier bâtiment à porter son nom fut une corvette de la classe Flower. Lancée sous le nom de HMS Lotus en 1942, elle fut transférée aux Forces Navales Françaises Libres le 23 mai de la même année et prit le nom de Commandant d’Estienne d’Orves. Il fut affecté d’abord au théâtre Ouest Afrique, jusqu’en janvier 1944, puis fut rappelé en Grande-Bretagne au début de janvier 1944. Jusqu’en juin 1945, il prit part à l’escorte de convois le long des côtes anglaises participant entre-temps aux opérations de débarquements de Normandie en juin 1944 et assurant ensuite pendant six mois des navettes entre la France et l’Angleterre. En août 1945, il rallia la Méditerranée. Le 31 mai 1947, il fut rendu à la Royal Navy à Rosyth.

    L’aviso D’Estienne d’Orves, premier aviso de type A69, et spécialisé dans la lutte anti sous-marine cotière, fut admis au service actif le 10 septembre 1976 et en fut retiré le 30 juin 1999. Il a depuis été vendu à la Turqui et porte aujourd’hui le nom de TCG Beycoz.

  • Le nom de la promotion : LA FAYETTE

    Chaque année, les stagiaires de la PMS choisissent leur nom de promotion. Cette année, à partir de la lettre « L », les aspirants ont choisi de porter le nom du célèbre Marquis de La Fayette qui traversa l’Atlantique pour d’illustrer au cours de la guerre d’Indépendance américaine, et dont nous célébrons le 180ème anniversaire de sa mort cette année.

    Un peu d’histoire :



    Gilbert du Motier, marquis de La Fayette (état civil complet : Marie-Joseph Paul Yves Roch Gilbert du Motier), dit « La Fayette », né le 6 septembre 1757 à Saint-Georges-d'Aurac (province d'Auvergne, actuellement Chavaniac-Lafayette en Haute-Loire) et mort le 20 mai 1834 à Paris (ancien 1er arrondissement), est un aristocrate d'orientation libérale, officier et homme politique français, qui a joué un rôle décisif dans la guerre d'indépendance des États-Unis et l'émergence d'un pouvoir royal moderne, avant de devenir une personnalité de la Révolution française jusqu'à son émigration en 1792 puis un acteur politique majeur des débuts de la monarchie de Juillet.

    Après la révolution de 1789, La Fayette décide de signer tous ses courriers d'un « Lafayette » en un seul mot, en réaction contre le système nobiliaire. C'est aussi la graphie utilisée par ses contemporains jusqu'à sa mort.

    Il a été fait citoyen d'honneur des États-Unis en 2002.


    LA FAYETTE est aussi le nom :

    • D'un type de frégate : série de cinq bâtiment de la Marine Nationale
    • D'une frégate : première frégate de type La Fayette, elle porte le numéro F710
    • D'une escadrille : unité de volontaires américains constituée en 1916 sous commandement français afin de venir en aide à la France lors de la Première Guerre mondiale